23.06.2014

Allemagne: autorisation de démantèlement pour l’«œuf atomique»

Le ministère bavarois de l’Environnement et de la Protection des consommateurs a délivré à l’Université technique de Munich (TU München) l’autorisation de démanteler le premier réacteur de recherche d’Allemagne, souvent appelé l’œuf atomique.

L’œuf atomique est hors service depuis l’an 2000. La TU München a maintenant l’autorisation de le démanteler et peut faire enlever étape par étape les éléments du réacteur. L’enveloppe, classée monument historique, restera par contre inchangée, a annoncé la TU München. Les assemblages combustibles ne sont plus dans l’œuf atomique depuis 2002. Ils ont été éliminés il y a plus de dix ans déjà. Anton Kastenmüller, directeur technique de la source neutronique de recherche FRM II, estime entre 10 et 15 ans la durée totale du démantèlement, pour un montant à deux chiffres en millions.

Une fois l’œuf atomique entièrement débarrassé, il servira de bâtiment annexe à la source neutronique de recherche FRM II, par exemple pour des laboratoires, ou peut-être même comme extension de la halle du conduit à neutrons ouest, poursuit la TU München. Le FRM II est entré en service en 2004. Avec une puissance de 20 MW, il produit des neutrons pour la science, l’industrie et la médecine.

Le démantèlement ne concerne que l’intérieur de l’œuf atomique. L’enveloppe, classée monument historique, restera. A gauche sur la photo, la source de neutrons de recherche Heinz-Maier-Leibnitz (FRM II).
Source: FOTAG / TU München
Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de FRM du 11 juin 2014