01.11.2017

Arménie: le gouvernement confirme ses intentions de construction

L’Arménie veut construire un nouveau réacteur nucléaire, comme l’écrit le ministère des Infrastructures énergétiques et des Ressources naturelles (Minergy) sur son site Internet. Ce réacteur devrait un jour remplacer la tranche nucléaire Armenia 2.

Le 20 octobre 2017, le ministre arménien de l’énergie et des ressources naturelles, Ashot Manukian, a résumé les activités du ministère pour l’année passée. Compte tenu de la désaffectation prochaine d’Armenia 2, M. Manukian a confirmé l’intention du pays de construire un nouveau réacteur nucléaire. Le développement de l’utilisation pacifique du nucléaire est une des priorités du gouvernement, explique M. Manukian. La technologie et la puissance doivent encore être sélectionnées. Au lieu d’un réacteur unique, il serait aussi possible de construire plusieurs réacteurs d’une classe de puissance petite ou moyenne, poursuit M. Manukian. Ces questions devront trouver leurs réponses dans les deux ou trois années à venir. Le gouvernement arménien avait déjà mené des discussions en 2010 avec la Russie sur la construction d’un nouveau réacteur nucléaire dans le pays. Ces projets n’ont pas été évoqués.
 

Des travaux pour Armenia 2 sont en cours

M. Manukian explique en outre que des mesures se poursuivent en vue de la prolongation de la durée d’exploitation d’Armenia 2 (avant appelé Mezamor 2). Les travaux devraient encore durer jusqu’en 2020. Il apparaîtra alors clairement combien de temps encore il sera possible de poursuivre l’exploitation de l’unique réacteur nucléaire du pays qui produit de l’électricité.

Fin 2014, l’Arménie avait conclu un accord gouvernemental avec la Russie sur la collaboration en vue de la prolongation de l’exploitation d’Armenia 2. A l’époque, les deux pays avaient évoqué vouloir poursuivre l’exploitation du réacteur VVER-400 jusqu’en 2026.

Source: 
M.B./T.M. d’après un communiqué de presse du Minergy arménien du 20 octobre 2017