09.06.2011

Dépôt de secours opérationnel

Après l'accident de Fukushima, l'IFSN avait exigé en tant que mesure de sûreté immédiate l'aménagement d'un dépôt externe d'équipements de secours. Les exploitants des centrales nucléaires suisses ont donné suite à cette injonction dans les délais impartis et ont jeté leur dévolu sur un ancien dépôt de munitions de l'armée à Reitnau, dans le canton d'Argovie. L'entrepôt a été inspecté par des experts de l'IFSN et de l'armée de l'air. Le Forum nucléaire suisse a pris part à la première visite officielle des lieux.

C'est le 18 mars 2011 que l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a ordonné que chaque centrale nucléaire ait accès à un dépôt externe abritant des équipements de sécurité supplémentaires. Selon l'IFSN, l'accident au Japon a montré que des équipements supplémentaires pouvaient se révéler très rapidement nécessaires «après un événement extérieur extrême». L'entrepôt doit impérativement résister aux séismes et aux inondations. Pour satisfaire à la demande de l'IFSN, les exploitants se sont associés et ont inauguré le 1er juin 2011, soit le jour même du délai imparti, un dépôt unique pour toutes les centrales nucléaires. L'IFSN l'a visité et estime que ses exigences sont remplies.

Entrée de l'entrepôt de secours aménagé dans un ancien dépôt de munitions au-dessus de Reitnau (canton d'Argovie).
Source: Roland Keller, Axpo

Ancien dépôt de munitions de l'armée

Le choix du site est tombé sur un ancien dépôt de munitions de l'armée suisse au-dessus de Reitnau, dans le canton d'Argovie. Roland Keller, responsable de la communication pour Axpo Energie nucléaire, précise que l'installation répond d'ores et déjà, sans aucune modification à sa construction, aux prescriptions de l'IFSN relative à la protection contre les séismes et les inondations. Ce dépôt spacieux a été construit en 1998 et est resté en exploitation jusqu'en 2008. armasuisse l'avait mis en vente lorsque la recherche de sites a commencé. Les exploitants ont pu le louer à long terme, et la question concernant une acquisition éventuelle a été remise à plus tard. La commune de Reitnau rendra vers la mi-juin 2011 sa décision sur la demande d'autorisation de changement d'affectation.

Une grosse pompe à eau dans le dépôt de secours de Reitnau, prête à être transportée par hélicoptère grâce à un châssis spécialement conçu.
Source: Roland Keller, Axpo

Equipements de secours et de protection

Les quatre chambres du dépôt abritent actuellement des générateurs de secours, des pompes et des citernes de carburants ainsi que divers équipements de radioprotection et de protection contre le feu, des équipements de sapeurs-pompiers, des compresseurs, des machines à souder et autres appareillages, des dispositifs pour l'addition de bore, du ravitaillement et enfin des tuyaux d'une longueur totale de 3 km et environ 12 km de câbles divers. Les appareillages particulièrement lourds - les pompes à eau, p. ex. - sont en partie emballés sur des châssis spécialement fabriqués se prêtant au transport. Il a aussi fallu tenir compte de la capacité de chargement maximale des hélicoptères Super Puma de l'armée, car ce sont eux qui transporteraient si nécessaire le matériel sur les sites. Les exploitants des centrales sont, en l'espèce, en contact direct avec l'armée de l'air suisse qui, sous la direction de la Centrale nationale d'alarme (CENAL), prendrait en charge les transports.

Source: 
M.Re./P.V. d'après des communiqués de presse de l'IFSN du 18 mars et du 1[sup]er[/sup] juin ainsi qu'une visite sur les lieux du 6 juin 2011