06.03.2015

L’IFSN exige des postes d’intervention externes aux centrales nucléaires

Suite à l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi, les exploitants des centrales nucléaires ont encore amélioré leur protection d’urgence interne à l’installation. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) arrive à cette conclusion au terme de l’examen des rapports exigés. L’IFSN a identifié un potentiel d’amélioration supplémentaire qui doit désormais être réalisé. Des locaux d’intervention d’urgence externes en font notamment partie.

Dans le cadre du plan d’action Fukushima 2012, l’IFSN avait exigé des exploitants de centrales nucléaires qu’ils présentent les stratégies d’application de l’organisation d’urgence en ce qui concerne les locaux et l’équipement technique. De son examen, l’IFSN a tiré cinq points prioritaires:

  • les locaux d’intervention d’urgence
  • la disponibilité du matériel d’intervention
  • la protection du personnel
  • la gestion, la coordination et les moyens de communication
  • l’effectif du personnel

Les exigences supplémentaires de l’IFSN contribueront à encore améliorer le degré de préparation et la marge de manœuvre des organisations d’urgence.

Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 4 mars 2015