21.12.2016

L’IFSN demande une vérification de pièces forgées de générateurs

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) demande aux exploitants de Beznau et de Gösgen de vérifier la qualité de l’acier et l’exécution de pièces forgées constitutives des générateurs de vapeur en matière de respect des spécifications des matériaux.

L’IFSN a demandé aux exploitants des centrales de Beznau et de Gösgen d’examiner de manière approfondie les documents de fabrication des générateurs de vapeur. Il s’agit d’examiner l’ensemble des données relatives aux pièces concernées, aux fabricants, à la période de fabrication, aux matériaux, aux spécifications d’usinage et aux prescriptions applicables, aux dérogations constatées lors de la fabrication, à la fabrication avec indications relatives au procédé de forgeage, au gabarit des lingots, aux procès-verbaux de réception exécutés et aux certificats de contrôle correspondants, aux spécifications de test à l’entreprise ayant réalisé les contrôles ainsi qu’aux instances ayant procédé à la réception finale. En plus, l’IFSN exige des analyses non destructives sur les matériaux en question afin d’obtenir plus d’informations sur les faits. Les exploitants sont tenus de remettre les résultats de l’examen des documents de fabrication avant le 30 avril 2017.

Des informations en provenance de France

L’ASN a diffusé à la fin septembre 2016 une information selon laquelle les résultats de contrôles de qualité effectués sur plusieurs pièces forgées de générateurs de vapeur avaient mis en évidence des zones présentant une teneur en carbone supérieure à la norme. Cette teneur en carbone accrue peut entraîner une dégradation des caractéristiques de l’acier, en particulier de sa ténacité. Selon les informations de l’ASN, l’anomalie concernerait en particulier des pièces de générateurs de vapeur forgées chez Le Creusot Forge et chez Japan Casting & Forging Corporation JCFC.

Etant donné que des pièces forgées présentant de telles anomalies potentielles avaient aussi été montées dans des centrales nucléaires à l’étranger, l’IFSN a demandé une vérification des centrales de Beznau et de Gösgen. Georg Schwarz, directeur suppléant de l’IFSN et chef de la division Centrales nucléaires, affirme que «jusqu’au jour présent, nous n’avons pas d’indice permettant de conclure que les générateurs de vapeur équipant les centrales nucléaires de Beznau et de Gösgen présentent des écarts inadmissibles dans les caractéristiques des matériaux».

Les générateurs de vapeur de Beznau avaient été remplacés dans les années 1990. Ceux actuellement en service ont été partiellement fabriqués par Le Creusot Forge en France. Les composants des générateurs de vapeur de Gösgen ont été fabriqués dans des forges allemandes, a indiqué l’IFSN.

Aucune pièce de Gösgen n’est concernée

Au lendemain de la publication des exigences de l’IFSN, Kernkraftwerk Gösgen-Däniken AG (KKG) a annoncé qu’elle avait déjà été alertée sur des problèmes de qualité possibles sur les générateurs de vapeur plusieurs mois auparavant. Or des clarifications menées immédiatement ont montré qu’aucune pièce de l’installation ne provenait de Le Creusot Forge ou de JCFC. Areva, fournisseur de la centrale, a elle aussi confirmé ces informations, indépendamment des clarifications menées par la KKG. L’exploitante a également indiqué qu’aucune pièce forgée n’était présente dans les calottes des générateurs de vapeur mais qu’une tôle emboutie avait été utilisée à la place. Ces résultats avaient été transmis à l’IFSN le 27 juin 2016.

La KKG a ajouté qu’elle remettrait dans les temps le rapport demandé à l’IFSN.

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 13 décembre et un communiqué de presse de la KKG du 14 décembre 2016