17.11.2017

Etats-Unis: 80 ans pour North Anna?

Dominion Energy Virginia – une unité commerciale de Dominion Energy Inc. – a indiqué à l’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) qu’elle envisageait de demander une seconde prolongation d’exploitation de 20 ans pour la centrale nucléaire North Anna, dans l’Etat de Virginie.

Dominion Energy Virginia souhaite exploiter ses deux réacteurs à eau sous pression North-Anna 1 et 2 durant 80 ans. Dans cette optique, elle envisage de remettre à la NRC d’ici 2020 une demande en vue d’une seconde prolongation d’exploitation. L’entreprise avait annoncé cette demande pour les deux réacteurs à eau sous pression Surry 1 et 2, également situés dans l’Etat de Virginie, en 2015. Celle-ci devrait être présentée en 2019. Dominion Energy exploite également les tranches nucléaires Millstone 2 et 3, dans le Connecticut. Elle n’a pas encore décidé si elle demanderait à faire fonctionner également ces installations durant 80 ans.

Le renouvellement de l’autorisation prévu pour North Anna et Surry garantit que les sources d’énergie propres continueront à fournir à nos clients une électricité abordable, fiable et respectueuse du climat également vers le milieu du siècle. Nos centrales ont montré qu’elles faisaient partie des sources d’électricité les plus efficaces et les plus fiables de notre parc nucléaire», a déclaré Daniel Stoddard, de Dominion Energy.

Pour l’heure, North-Anna 1 peut fonctionner jusqu’en 2038, North-Anna 2 jusqu’en 2040, Surry 1 jusqu’en 2032 et Surry 2 jusqu’en 2033. Si la NRC autorise les secondes demandes de prolongation d’exploitation, North-Anna 1 pourrait produire de l’électricité jusqu’en 2058, North-Anna 2 jusqu’en 2060, Surry 1 jusqu’en 2052 et Surry 2 jusqu’en 2053, dans la mesure où les tranches continuent à remplir toutes les prescriptions de sécurité de la NRC.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de Dominion Energy du 13 novembre 2017