30.03.2017

Evaluation européenne de la gestion du vieillissement

En 2017, les centrales nucléaires suisses prendront part à une évaluation européenne de la gestion du vieillissement, dite Topical-Peer-Review. C’est ce qu’a arrêté l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). 

Dans le cadre de suivi des tests de résistance de l’UE, le Conseil de l’Union européenne a décidé de soumettre les centrales nucléaires à une revue par les pairs sur des aspects particuliers. La Suisse participera elle aussi à cette procédure d’évaluation, qui portera principalement sur le management du vieillissement des centrales nucléaires, comme l’IFSN l’a communiqué. « Participer à la Topical-Peer-Review 2017 nous permettra de mettre à profit les enseignements provenant de toute l’Europe sur le management du vieillissement des centrales nucléaires », déclare à ce propos Hans Wanner, directeur de l’IFSN. «La Suisse est un des premiers pays à avoir introduit le management du vieillissement », souligne-t-il.

Les centrales nucléaires suisses ont jusqu’à l’été 2017 pour soumettre leur rapport à l’autorité de surveillance. Celui-ci comprendra les programmes de management du vieillissement pour les câbles électriques, les conduits mis en terre, les cuves de pression des réacteurs et les structures en béton des bâtiments des réacteurs. Sur la base de ces rapports, l’IFSN établira un rapport consolidé national qu’elle remettra à l’European Nuclear Safety Regulators Group (Ensreg), qui coordonne la Topical-Peer-Review 2017. Les rapports nationaux doivent être publiés d’ici fin 2017. Ils seront ensuite vérifiés. Un plan de mise en œuvre sera disponible d’ici décembre 2018. La publication d’un rapport sur le statut de la mise en œuvre est prévue pour décembre 2023.

Surveillance du vieillissement depuis plus de 25 ans en Suisse

Depuis 1991 déjà, les exploitants des centrales nucléaires suisses mènent un programme de surveillance du vieillissement de leurs installations. Ils contrôlent systématiquement tous les éléments sensibles du point de vue de la sécurité ainsi que les structures des bâtiments. Dans le cadre de la revue par les pairs, les pays participants examinent réciproquement les programmes de management du vieillissement de leurs réacteurs nucléaires, et en tirent des enseignements pour procéder à d’éventuelles améliorations.

Source: 
M.B./T.M., d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 29 mars 2017