22.06.2017

Extension du laboratoire souterrain du Mont Terri

Le laboratoire souterrain international du Mont Terri, dans le canton du Jura, doit s’agrandir, notamment pour faire plus de place pour les projets de recherche en lien avec le stockage en couches géologiques profondes de déchets radioactifs. Son exploitant, l’Office fédéral de topographie swisstopo, a lancé les appels d’offre pour ces travaux d’extension le 15 juin 2017. 

Depuis sa création en 1996, environ 150 expériences ont déjà été mises en œuvre dans ce laboratoire de recherches. Ce sont souvent des expériences de longue durée, de telle sorte qu’un tiers d’entre elles sont toujours en cours. Selon swisstopo, la place manque désormais pour de nouvelles expériences. C’est pourquoi swisstopo a décidé d’agrandir le laboratoire souterrain. Le canton d’implantation, le Jura, a délivré les autorisations correspondantes en décembre 2016.
 

600 mètres supplémentaires pour accueillir les nouvelles expériences

Les 16 partenaires internationaux ont développé un nouveau projet de recherches pour les dix prochaines années, avec une cinquantaine de propositions en lien avec le stockage en couches profondes (déchets radioactifs et CO2). Il s’agit par exemple de l’optimisation des barrières techniques ou de la sécurisation des sites de confinement. Selon swisstopo, environ 600 mètres de nouvelles galeries et niches seront creusés dans la partie sud du laboratoire souterrain. Les 16 partenaires du projet répartiront entre eux les coûts, devisés à quelque quatre millions de francs.
 

600 mètres de nouvelles galeries et niches (en vert) sont prévus pour le laboratoire souterrain du Mont Terri, dans le Jura.
Source: Swisstopo

Mise en service dès 2019

Les travaux d’excavation devraient s’achever d’ici mi-2019. Les premières expériences se dérouleront déjà pendant cette phase d’extension, écrit swisstopo dans un communiqué. Un test «mine-by» enregistrera les modifications hydrauliques et géotechniques de la roche pendant ces travaux. Le laboratoire ainsi agrandi devrait ouvrir ses portes aux partenaires de recherches en 2019 pour l’installation des nouvelles expériences.

Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de swisstopo du 15 juin 2017