14.11.2017

Fin de la mission de suivi IPPAS en Australie

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a achevé un examen des pratiques de sécurité nucléaire de l’Australie de deux semaines.

Sur demande du gouvernement australien, un groupe d’experts de l’AIEA a réalisé une mission de suivi de l’International Physical Protection Advisory Service (IPPAS). Cette mission avait pour objectif d’étudier les avancées de la mise en œuvre des recommandations formulées lors de la mission IPPAS de 2013, la révision des conditions-cadres légales et réglementaires en vigueur dans le Commenwealth dans le domaine de la sécurité nucléaire, ainsi que la sécurité informatique. Les experts de l’AIEA ont également passé en revue la mise en œuvre de la modification de la Convention sur la protection physique des matières nucléaires (Convention on the Physical Protection of Nuclear Material, CPPNM), entrée en vigueur en 2016. Ils ont visité le campus de Lucas-Height de l’Australian Nuclear Science and Technology Organisation (Ansto), y compris le réacteur polyvalent à eau légère avec piscine ouverte Opal (Open Pool Australian Light Water Reactor).

Les experts de l’AIEA ont pu constater que la sécurité nucléaire était bien ancrée en Australie. Les principes de base de la révision de la CPPNM ont été intégrés. L’équipe a formulé des recommandations et propositions destinées à l’améliorer encore davantage et ont consigné plusieurs bonnes pratiques dont pourraient s’inspirer les autres Etats-membres de l’AIEA.

L’AIEA a réalisé au total 80 missions IPPAS depuis le lancement du programme, en 1995.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse du 10 novembre 2017