01.03.2004

FRM-II livre ses premiers neutrons

La source neutronique de recherche FRM-II de l'Université technique de Munich, à Garching, a livré le 2 mars 2004 ses premiers neutrons.

"La mise en service de la source neutronique la plus moderne du monde est ainsi entrée dans sa phase finale", s'est réjoui le président de l'université, le Professeur Wolfgang Hermann.
Lors de la première montée en puissance du réacteur de recherche, des neutrons ont été produits à une puissance de quelques kilowatts seulement (puissance dite "nulle"). Cette phase de mise en service du FRM-II s'est accompagnée des multiples contrôles réglementaires, en particulier des équipements de sûreté. Les expériences scientifiques proprement dites, de même que l'exploitation industrielle, pourront commencer une fois la mise en service achevée. Le FRM-II a besoin d'un seul élément combustible pour un cycle d'exploitation de 52 jours à 20 MW. Le premier élément combustible a été chargé fin février 2004 dans le canal central de la cuve du modérateur, dans la piscine du réacteur.
La source neutronique de recherche de Garching se caractérise surtout par le fait qu'en tant que source à haut flux, son spectre d'application des neutrons qu'elle produit est extrêmement large. Le successeur de "l'œuf atomique" peut s'optimiser avantageusement à une faible puissance thermique du réacteur pour une puissance neutronique élevée. Les neutrons produits lors de la fission nucléaire sont freinés dans le modérateur et parviennent de la piscine du réacteur aux instruments scientifiques par des canaux d'irradiation. Les neutrons servent alors de sondes pour des recherches dans les domaines de la physique, de la chimie, de la biologie, de la médecine et des sciences de l'ingénieur.

Source: 
D.S./C.P. d'après un communiqué de l'Université technique de Munich du 2 mars 2004