04.09.2017

Georgia Power recommande d’achever la nouvelle construction de Vogtle

Georgia Power Company recommande de poursuivre la construction des réacteurs Vogtle 3 et 4, dans l’Etat américain de Georgie. Ce serait la solution la plus économique pour les clients. L’entreprise vise une mise en service de la tranche 3 en novembre 2021, et celle de la tranche 4 une année plus tard. 

Georgia Power – une filiale de Southern Company – a déposé une demande le 31 août 2017 auprès de Georgia Public Service Commission (PSC) pour achever la construction de Vogtle 3 et 4. Les copropriétaires du projet – Oglethorpe Power Corp. (30%), la Municipal Electric Authority of Georgia (22,7%) et Dalton City (1,6%) – soutiennent la demande. Selon Georgia Power, cette demande repose sur les résultats d’un calendrier détaillé ainsi que d’une analyse des coûts complète de la poursuite ou de l’abandon du projet. Georgia  PSC rendra sa décision fin février 2018. Elle peut adopter la demande, la modifier ou la rejeter.

«Après examen de tous les facteurs, achever les deux réacteurs représente la solution la plus économique pour les clients et garantit les avantages d’une production de charge de base exempte de CO2», explique Georgia Power. 

Coûts estimés

Jusqu’à fin juin 2017, Georgia Power – propriétaire majoritaire avec 47,5% du projet – a investi environ 4,3 milliards de dollars américains (CHF 4,1 mia.). L’entreprise estime les coûts supplémentaires pour l’achèvement à 4,5 milliards de dollars (CHF 4,3 mia.), de sorte que le coût total en capital prévu pour l’entreprise s’élèvera à 8,8 milliards de dollars (CHF 8,4 mia.). Georgia PSC a déjà approuvé 5,68 milliards de dollars (CHF 5,46 mia.) pour la part de Georgia Power dans le projet. Après déduction des paiements attendus de 1,7 milliard de dollars (CHF 1,6 mia.) de la maison mère de Westinghouse, Toshiba Corp., le coût supplémentaire prévu pour Georgia Power s’élève à environ 1,4 milliard de dollars (CHF 1,3 mia.). Sur la base de nouvelles estimations, le coût pour l’ensemble du projet s’élève à près de 19 milliards de dollars (CHF 18 mia.).
 

La construction se poursuit

L’Américain Bechtel Corporation reprend maintenant la gestion du projet sur le chantier. L’entreprise travaillera sous la direction de Southern Nuclear Operating Company, exploitant des réacteurs à eau sous pression Vogtle 1 (1150MW) et 2 (1152 MW) et filiale de Southern Company. Fin juillet 2017, Southern Nuclear avait repris la gestion du projet des mains de Westinghouse Electric Company LLC, qui avait déclaré faillite en mars 2017. Selon Georgia Power, le chantier emploie actuellement 6000 travailleurs. Le premier générateur de vapeur a été descendu en août dans le bâtiment du réacteur de Vogtle 3, tandis que le module d’accueil de la cuve de pression de Vogtle 4 a été posé à son emplacement. Le premier de quatre réservoirs d’eau, qui font partie du système de refroidissement passif, a en outre été mis en place.

La construction de Vogtle 3 a commencé en mars 2013, suivie en novembre de la même année par celle de Vogtle 4. Il s’agit des seuls réacteurs AP1000 en cours de construction aux Etats-Unis depuis que Scana Corporation – une filiale de South Carolina Electric & Gas (SCE&G) – a décidé d’arrêter la construction des deux réacteurs AP1000 Virgil C. Summer 3 et 4. Les projets AP1000 Sanmen 1 et 2 ainsi que Haiyang 1 et 2, en Chine, se poursuivent selon le calendrier. Sanmen 1 devrait être connecté au réseau fin novembre 2017, devenant ainsi le premier réacteur AP1000 en exploitation dans le monde.

Source: 
M.A./T.M. d’après des communiqués de presse de Georgia Power, Southern Company, Georgia PSC et Bechtel du 31 août 2017