26.09.2016

Grande-Bretagne: ouverture d’un nouveau laboratoire pour la recherche à haute températur

Un nouveau laboratoire de recherche sur les systèmes de réacteurs avancés a été ouvert au nord de l’Angleterre.

Le gouvernement britannique a financé le High Temperature Facility (HTF) à hauteur de 2 millions de livres sterling (CHF 2,5 mio.). Les organisations de recherche ont libre accès à la structure. Des matériaux peuvent y être testés à une température pouvant atteindre 1000°C sous la pression du gaz ou dans du métal liquide. Il s’agit là des conditions présentes dans les réacteurs de la quatrième génération.

Amec Foster Wheeler plc exploite le laboratoire, situé à Warrington, sur le site de son centre de technologie et d’innovation, au nom de la HTF Alliance. Celle-ci regroupe en plus d’Amec Foster Wheeler, EDF Energy plc, l’Imperial College London, le National Nuclear Laboratory, l’Open University, la UK Atomic Energy Authority, la University of Bristol, la University of Manchester, la University of Oxford et Urenco UK Ltd.

HTF propose des places de recherche sur les réacteurs avancés.
Source: HTF
Source: 
M.A./C.B. d’après des communiqués de presse d’Amec Forster Wheeler des 25 mai et 20 septembre 2016