25.06.2012

Japon: la nouvelle stratégie énergétique se prépare

Le gouvernement japonais prépare un débat national concernant l'approvisionnement énergétique du Japon dans le futur, et soumettra à discussion trois objectifs destinés à garantir l'indépendance du pays vis-à-vis de l'énergie nucléaire.

L'accident de réacteur de Fukushima-Daiichi qui s'est produit le 11 mars 2011 a forcé le gouvernement japonais à revoir sa stratégie énergétique. Celui-ci souhaite désormais réduire la dépendance du pays vis-à-vis de l'énergie nucléaire, et plaide en faveur d'un mix énergétique diversifié. Dans un rapport intermédiaire rendu public le 8 juin 2012, le conseil Energie et Environnement, un organe situé au niveau ministériel, a présenté l'avenir de l'énergie nucléaire au Japon. Le Comité consultatif pour les ressources naturelles et l'énergie a fixé trois objectifs possibles destinés à garantir l'indépendance du pays vis-à-vis de l'énergie nucléaire d'ici 2030: le premier scénario prévoit une part de nucléaire située entre 20 et 25%, le second une part de 15% et le troisième l'abandon total du nucléaire à l'horizon 2030.

Une sous-commission du Comité consultatif avait auparavant élaboré deux autres scénarios consistant pour le premier à laisser le marcher décider du mix énergétique optimal, et pour le second à conserver la part du nucléaire dans l'approvisionnement énergétique à son niveau d'avant l'accident.

D'après le Japan Atomic Industrial Forum (Jaif), le gouvernement prévoit de déposer un projet de loi correspondant d'ici la fin du mois de juin, et de lancer un débat au niveau national. Il prendra ensuite sa décision concernant la voie à suivre en matière de stratégie énergétique.

Source: 
M.A./C.B. d'après le Jaif, Atoms in Japan du 18 juin 2012