17.04.2015

Japon: le LDP demande plus de centrales de charge de base

Le Parti libéral-démocrate (LDP) du Japon veut faire revenir la part des centrales de charge de base dans le mix énergétique japonais à son niveau d’avant 2011. Il a présenté une proposition dans ce sens à son Premier ministre Shinzo Abe.  

Inquiété par les coûts accrus de l’électricité depuis le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011, le LDP estime que la part des centrales de charge de base devrait être augmentée à nouveau. Cette part est actuellement de 40%. Selon une étude de l’institut de recherche des technologies innovantes pour la terre (RITE), elle s’élevait à environ 60% avant 2011.

La proposition du LDP vise à faire revenir le coût de l’électricité à son niveau d’avant 2011. En effet, le LDP est convaincu que des d’économies entre 1,4 et 2,4 milliards de yens pourraient être réalisées sur les coûts de l’énergie, si la part des centrales de charge de base pouvait être ramenée à 50 ou 60 %, Cette représentation se base sur de nombreux pays occidentaux dans lesquels la part des centrales de charge de base a certes reculé, mais s’élève encore à plus de 60%, constate le LDP.

Le LDP recommande en outre au gouvernement, dans sa politique énergétique, de toujours garder un œil sur la sécurité de l’approvisionnement, la rentabilité, la protection de l’environnement et la sûreté.

Aucune des 48 tranches nucléaires du Japon ne produit actuellement d’électricité. Elles ont été progressivement retirées du réseau après l’accident de réacteur à Fukushima-Daiichi et subissent d’importants travaux de rééquipement.

Source: 
M.B./T.M. d’après Jaif, Atoms in Japan, le 7 avril 2015