22.06.2016

Japon: Takahama 3 et 4 ne seront pas remises en service dans un premier temps

L’Otsu District Court a décidé que les tranches nucléaires Takahama 3 et 4, situées dans la préfecture japonaise de Fukui, resteraient déconnectées du réseau en raison des inquiétudes que leur sécurité suscite chez les habitants.

Le 17 mai 2016, l’Otsu District Court a rejeté la demande de l’exploitante Kansai Electric Power Co. de suspendre la mesure provisoire s’opposant à la remise en service des tranches Takahama 3 et 4.

L’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRA) avait délivré à Kansai Electric en février 2015 une autorisation de remise en service pour les tranches Takahama 3 et 4, celles-ci ayant réussi l’ensemble des examens de sûreté strictes adoptés suite à l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi. Le 29 janvier 2016, la tranche 3 avait été reconnectée au réseau. La tranche 4 a suivi le 26 février, mais elle a dû être de nouveau arrêtée quelques jours plus tard en raison d’un défaut. Depuis le 9 mars 2016, une mesure provisoire de l’Otsu District Court empêche la poursuite de l’exploitation des deux tranches. Les habitants avaient en effet reproché à Kansai de ne pas prendre suffisamment de précautions en matière de sécurité et de sous-estimer le risque de séisme, et avaient déposé plainte.

Kansai avait fait appel contre cette mesure, mais le tribunal compétent vient de rejeter le recours. Selon lui, il est en effet possible qu’une atteinte soit portée aux droits de la personnalité des habitants. Kansai n’a aucune autre possibilité de recourir contre la mesure provisoire.

Kansai espère que le jugement attendu cet été concernant son action révocatoire, déposée séparément, permettra de redémarrer Takahama 3 et 4.

Source: 
M.A./C.B. d’après le Jaif, Atoms in Japan, du 20 juin 2016