05.09.2016

La Chine s’intéresse au projet Belene, à l’arrêt

Lors d’une rencontre avec la ministre de l’Energie bulgare, Temenoujka Petkova, China General Nuclear Power Corporation (CGN) a manifesté son intérêt concernant l’avenir du projet nucléaire Belene. 

Mme Petkova, a rencontré une délégation de CGN qui avait manifesté dans une lettre son intérêt pour une collaboration dans le domaine de l’énergie nucléaire. D’après Mme Petkova, le gouvernement bulgare est prêt à entamer des négociations avec des investisseurs intéressés sur une nouvelle construction nucléaire, à la condition toutefois que certaines conditions soient respectées. Aucune garantie d’Etat ni contrat de rachat d’électricité à long terme n’est ainsi prévu pour le moment. La ministre de l’Energie a mis à la disposition de CGN des informations concernant le projet Belene, à l’arrêt, notamment les infrastructures existantes, la procédure d’autorisation, et la règlementation en vigueur.

En juin 2016, la Cour d’arbitrage internationale de la Chambre de commerce internationale (ICC), à Genève, s’était prononcée sur le litige concernant le paiement de compensations pour le projet nucléaire Belene, arrêté par le gouvernement bulgare en 2012, et avait décidé que le Russe Atomstroïexport devait être indemnisé pour les composants nucléaires qu’il avait déjà fabriqués. La Bulgarie n’a pour l’instant procédé à aucun versement. Le ministère de l’Energie a indiqué que le pays recherchait une solution alternative concernant le devenir de Belene.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse du ministère bulgare de l’Energie du 24 août, et NucNet du 30 août 2016