17.10.2016

La DSK traite de nouveautés dans la surveillance nucléaire des deux pays

Lors de la 34e réunion plénière de la Commission germano-suisse pour la sécurité des installations nucléaires (DSK), qui s’est tenue à Brugg les 6 et 7 octobre 2016, les représentants se sont entretenus sur des questions actuelles en lien avec la sécurité d’installations nucléaires proches de la frontière, la gestion des déchets et la désaffectation.

Côté allemand, ont assisté à la réunion annuelle de la DSK le ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sécurité des réacteurs (BMUB), l’Office fédéral de radioprotection (BFS), le ministère de l’Environnement du Bade-Wurtemberg, le ministère de l’Etat de Bavière pour l’Environnement et la Santé, le gouverneur du district de Fribourg-en-Brisgau, ainsi que l’Office fédéral pour la sécurité nucléaire de la gestion des déchets (BFE). Côté suisse, ont participé l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), et la Centrale nationale d’alarme (CENAL).

Les représentants allemands ont fourni des informations détaillées sur la réorganisation dans le domaine du stockage final. La Suisse a quant à elle donné des indications concernant les découvertes faites dans la cuve de pression de Beznau 1.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 7 octobre 2016