13.01.2017

La première demande d’homologation d’un SMR a été déposée

NuScale Power LLC a remis à l’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) une demande officielle d’homologation de la conception standard de son petit réacteur modulaire (Small Modular Reactor, SMR) le 31 décembre 2016. Il s’agit de la première demande pour un SMR aux Etats-Unis.

La demande déposée par NuScale pour son SMR comprend quelque 12ʼ000 pages. La NRC étudiera au cours des deux prochaines semaines la nécessité de fournir des informations supplémentaires avant de pouvoir commencer l’examen officiel. La durée de la procédure d’homologation est estimée à 40 mois.

Le premier SMR commercial devrait être construit sur le site du Laboratoire national de l’Idaho. Le consortium énergétique Utah Associated Municipal Power Systems (UAMPS) sera la propriétaire de l’installation, et Energy Northwest son exploitante. Dans le cadre du développement de son concept de SMR – le Multi-Application Small Light Water Reactor (MASLWR) – NuScale se base sur la technologie éprouvée des réacteurs à eau légère. L’enceinte de confinement mesurera environ 25 m de haut pour un diamètre de 4,5 m. Il comprendra à l’intérieur une cuve de pression intégrée ainsi qu’un générateur de vapeur et un cœur de réacteur. Aucune pompe n’est utilisée pour assurer la circulation du fluide réfrigérant, le refroidissement repose sur une circulation naturelle. La puissance électrique d’un module est de 45 MW. Il est possible d’assembler jusqu’à douze modules et d’obtenir ainsi une puissance pouvant atteindre 540 MW.

NuScale avait remporté la seconde étape de l’attribution d’un financement par le Département américain de l’énergie afin d’encourager le développement des SMR fin décembre 2013. Un an plus tard, l’entreprise signait un contrat de coopération qui permettait de soutenir financièrement le développement et la commercialisation de son SMR.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de NuScale du 12 janvier 2017