27.09.2011

L'assemblée générale approuve le plan d'action de l'AIEA

Le 22 septembre 2011, l'assemblée générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a adopté à l'unanimité un plan d'action destiné à améliorer la sûreté des centrales nucléaires dans le monde.

Lors de l'assemblée générale de l'AIEA qui a eu lieu du 19 au 23 septembre 2011, plus de 150 Etats membres ont approuvé à l'unanimité le plan d'action pour une plus grande sûreté nucléaire dans le monde. Ils ont en outre confirmé dans une résolution l'urgence et l'importance de la mise en œuvre du plan proposé.

Yukiya Amano, directeur général de l'AIEA, a exhorté tous les pays membres à une mise en œuvre complète et énergique de ce train de mesures. Celles-ci exigeront l'engagement constant et la pleine collaboration de tous.

Espoir d'un aspect plus contraignant

Dans le discours qu'il a tenu devant l'assemblée, Walter Steinmann, représentant de la Suisse, a relevé que ce plan d'action ne permettait pas encore d'atteindre tous les objectifs fixés. La Suisse aurait souhaité un engagement plus contraignant et considère donc le plan comme un premier jalon.

La décision du plan d'action avait d'abord été prise par le Conseil des gouverneurs de l'AIEA (E-Bulletin du 16 septembre 2011). Certains pays, dont la Suisse, avaient qualifié de trop laxiste ces mesures basées uniquement sur le volontariat.

Le plan d'action volontaire destiné à améliorer la sûreté des centrales nucléaires a été adopté à l'unanimité lors de la 55e assemblée générale de l'AIEA.
Source: AIEA / Dean Calma
Source: 
M.A./P.V. d'après l'AIEA, Staff Report du 22 septembre et la déclaration faite le même jour par Walter Steinmann