10.01.2014

Le Japon reste fidèle au nucléaire

La commission stratégique du cabinet ministériel japonais a publié un nouveau plan énergétique le 13 décembre 2013, le Basic Energy Plan, dans lequel elle recommande de poursuivre l’utilisation du nucléaire.

Dans son dernier plan énergétique, la commission a qualifié l’énergie nucléaire de source d’énergie fondamentale qui doit continuer d’être utilisée. Le plan porte sur la politique énergétique du Japon pour les 20 prochaines années, soit à moyen et long terme. Selon la commission, dans la mesure où la sécurité des installations nucléaires est garantie, l’énergie nucléaire présente de nombreux avantages, puisqu’elle permet un approvisionnement électrique stable, des coûts réduits, et contribue à lutter contre le réchauffement climatique. Elle estime cependant que la dépendance du Japon vis-à-vis du nucléaire doit être progressivement réduite autant que possible au cours des 20 prochaines années. Pour elle, cela passera par des économies d’électricité, le recours aux énergies renouvelables, et le développement de moyens de production d’électricité thermiques et autres.

Selon le plan, à chaque fois que l’autorité de régulation nucléaire japonaise (NRA) achève l’examen de sécurité d’une centrale nucléaire, celle-ci peut être redémarrée. En outre, la prévention des situations d’urgence doit être renforcée et une solution aux déchets radioactifs doit être trouvée dans les meilleurs délais. La commission souhaite également poursuivre le développement de la politique en matière de combustible nucléaire. Le nouveau plan fait par ailleurs état des compétences générales: ainsi, il est important de créer une relation de confiance avec la population, les communes d’accueil et le grand public. Il s’agira là aussi d’un élément important pour le redémarrage des centrales nucléaires japonaises.

Source: 
D.S./C.B. d’après le Jaif, Atoms in Japan, du 16 décembre 2013