28.07.2017

Le réacteur de recherche ghanéen passe au fonctionnement avec de l’UFE

Le réacteur de recherche ghanéen GHARR-1 fonctionnera désormais avec de l’uranium faiblement enrichi (UFE). L’uranium hautement enrichi (UHE) utilisé jusqu’à maintenant sera renvoyé en Chine.

Des experts de la National Nuclear Security Administration (NNSA) du Département américain de l’énergie (DOE), de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), de la Chine et du Ghana ont terminé la conversion du GHARR-1 d’un fonctionnement avec de l’UHE à un fonctionnement avec de l’UFE le 13 juillet 2017. Le Miniature Neutron Source Reactor (MNSR) de conception chinoise, d’une puissance de 30 MW, est en exploitation depuis 1994 sur le site du National Nuclear Research Institute de la Ghana Atomic Energy Commission (GAEC), à proximité de la capitale, Accra.

Le GHARR-1 est le premier MNSR sur les cinq présents en dehors de Chine à avoir été converti. La NNSA prévoit de transformer de la même manière en 2018 le MNSR du Nigéria avec le soutien du pays, de la Chine et de l’AIEA.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de la NNSA du 19 juillet 2017