07.03.2013

L’IFSN présente le plan d’action Fukushima 2013

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) poursuit aussi en 2013 le traitement des points identifiés dans le cadre des enseignements tirés et du test de résistance de l’UE. Le plan d’action Fukushima 2013 définit neuf thèmes principaux.

Avec «Fukushima 2013», l’IFSN a présenté le 1er mars 2013 le deuxième plan d’action en réaction aux enseignements de l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi et poursuit ainsi le traitement des points identifiés dans le cadre des enseignements tirés et du test de résistance de l’UE. Le plan d’action Fukushima 2013 comprend les neuf thèmes principaux suivants:

  • les séismes,
  • l’intégrité du confinement,
  • les conditions météorologiques extrêmes,
  • l’accroissement des marges de sécurité,
  • la maîtrise de l’hydrogène,
  • la gestion d’accidents graves,
  • la gestion de crises au niveau suisse,
  • le suivi du test de résistance de l’UE,
  • le retour d’expérience.

Treize des points à traiter concernent les travaux de suivi du rapport du groupe de travail interdépartemental créé pour examiner les mesures de protection de la population en cas d’événements extrêmes en Suisse (IDA NOMEX). «Deux ans après l’accident de Fukushima, 90% des enseignements tirés sont en cours de mise en œuvre ou ont déjà trouvé une application», remarque Georg Schwarz, chef du domaine de surveillance «centrales nucléaires» de l’IFSN, au moment de la communication du plan.

Avec le plan d’action Fukushima 2013, l’IFSN poursuit le traitement de l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi. «Nous voulons améliorer la sécurité des centrales nucléaires suisses avec l’application conséquente des enseignements tirés de l’accident au Japon», déclare M. Schwarz.
 

Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 1er mars 2013