11.03.2014

Plan d’action Fukushima 2014: les travaux se poursuivent

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) poursuit les travaux résultant des enseignements de l’accident nucléaire de Fukushima. «Fukushima 2014», le troisième plan d’action publié à ce propos, fixe huit thèmes principaux, dont notamment les conditions météorologiques extrêmes et la gestion de crise.

Peu après l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi du 11 mars 2011, l’IFSN a commencé à analyser les évènements. En octobre 2011, elle a remis un rapport comportant 37 points de contrôles. La liste a été complétée en janvier 2012 par huit points en suspens issus de l’évaluation de l’IFSN dans le cadre du test de résistance de l’Union européenne. Deux points ont été également additionnés sur la base du rapport d’examen par les pairs pour la Suisse, établi en avril 2012 dans le cadre du test de résistance de l’Union européenne. Les questions identifiées doivent être traitées d’ici à 2015.

Le plan d’action 2014 montre quels progrès ont été atteints quant aux différents aspects. Il comprend les huit thèmes principaux suivants:

  • l’instrumentation concernant les séismes
  • l’intégrité du confinement pendant les révisions annuelles des centrales nucléaires
  • les conditions météorologiques extrêmes
  • l’amélioration des marges de sécurité
  • la gestion de l‘hydrogène
  • la gestion d’accidents graves
  • la gestion de crise au niveau suisse
  • le suivi du test de résistance de l’Union européenne

«Lors des dernières trois années, nous avons démarré et mis en œuvre les mesures les plus importantes afin d’améliorer encore la sécurité des centrales nucléaires suisses», résume Georg Schwarz, chef du domaine de surveillance «centrales nucléaires» et directeur suppléant de l’IFSN. Avec le plan d’action Fukushima 2014, l’autorité de surveillance helvétique continue le traitement de l’accident nucléaire de Fukushima.

Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 4 mars 2014