07.09.2011

Premier plasma après la rénovation du tokamak JET

C'est au terme de 22 mois de travaux de rénovation que le tokamak du projet expérimental européen JET (Joint European Torus) a été remis en service le 24 août 2011 à Culham (Grande-Bretagne) et qu'il a produit son premier plasma.

Le revêtement intérieur de la paroi du tokamak JET a subi une cure de jouvence au cours des deux dernières années. La structure interne qui fait face au plasma est désormais composée de tuiles de tungstène et de béryllium en remplacement des anciennes tuiles de carbone. Elle se rapproche ainsi de la structure interne d'ITER, le réacteur expérimental thermonucléaire international actuellement en construction à Cadarache, dans le Midi de la France. Par ailleurs, la puissance disponible du chauffage par injection de particules neutres dans le plasma a été augmentée de moitié jusqu'à 34 MW.

Lorne Horton, responsable du département JET auprès de l'EFDA (European Fusion Development Agreement) a expliqué que les essais actuels avec le JET doivent confirmer que les matériaux utilisés pour la paroi d'ITER seront conformes aux attentes.

Le tokamak JET étant jusqu'ici la plus grande installation de fusion du monde, il a pour mission d'étudier les plasmas à proximité de l'allumage. Pour la première fois dans l'histoire de la recherche sur la fusion, les scientifiques ont réussi à libérer avec ce tokamak des quantités d'énergie considérables par fusion nucléaire contrôlée en 1991. En 1997, le JET a atteint une puissance de fusion de 16 MW, mais le bilan énergétique est toutefois resté négatif, comme l'on pouvait s'y attendre.

Les scientifiques du projet JET suivent sur les écrans de diagnostic dans la salle de commande la première décharge de plasma (d'une durée de 15 secondes) depuis la rénovation de l'installation de fusion.
Source: EFDA-JET
Source: 
M.A./P.V. d'après des communiqués de presse de l'EFDA du 25 août et du 2 septembre 2011 et un communiqué de presse de l'Institut Max-Planck de physique des plasmas du 25 août 2011