08.08.2017

Publication d’une carte avec des régions adaptées pour des dépôts en couches géologiques profondes

Le Japon a publié une carte qui montre les régions adaptées au stockage en couches géologiques de déchets hautement radioactifs.

Les déchets hautement radioactifs du Japon doivent être transférés dans un dépôt en couches géologiques profondes. La carte publiée met en évidence les régions (en vert sur la carte) qui ne se trouvent pas à proximité de failles géologiques ou de volcans, de sorte qu’elles sont probablement adaptées au stockage de déchets hautement radioactifs, principalement des assemblages combustibles usés de centrales nucléaires.

Cette carte doit servir à déterminer une région idéale pour le stockage des déchets à une profondeur de 300 mètres, explique Hirokazu Kobayashi, directeur de la gestion des déchets au Ministry of Economy, Trade and Industry (Meti). Plus de 1500 des 1800 communes du Japon présentent des régions adaptées au stockage de déchets hautement radioactifs, remarque-t-il. Cette carte est une première étape sur le long chemin de la gestion de ces déchets, commente Akio Takahashi, président du Japan Atomic Industrial Forum (Jaif). Le choix définitif d’un site doit intervenir en 2025.

Les régions en orange et en gris sont considérées inappropriées pour un dépôt en profondeur. Les régions en vert clair sont considérées comme potentiellement adaptées, et les régions côtières en vert foncé comme étant les plus favorables.
Source: Meti
Source: 
M.A./T.M. d’après NucNet, le 31 juillet, et Jaif, Atoms in Japan, le 28 juillet 2017