23.06.2017

Suède: Oskarshamn 1 définitivement arrêtée

La tranche 1 de la centrale nucléaire suédoise d’Oskarshamn a produit son dernier kilowattheure d’électricité le 17 juin 2017 – quelques jours plus tôt que prévu. 

L’actionnaire majoritaire du Suédois OKG AB, E.On Sverige AB, avait annoncé en juin 2015 vouloir arrêter définitivement la tranche Oskarshamn 1 (BWR, 473 MW) de manière anticipée. La proposition avait ensuite été adoptée en octobre de la même année lors d’une assemblée générale extraordinaire. Le niveau bas persistant des prix de l’électricité et les taxes sur l’énergie nucléaire en vigueur en Suède notamment avaient conduit OKB à prendre cette décision. En février 2016, l’entreprise a informé qu’elle souhaitait arrêter le fonctionnement de puissance de la tranche fin juin 2017.

D’après des indications d’OKG, Oskarshamn 1 a fait l’objet d’un arrêt automatique le 17 juin 2017 en raison d’un dysfonctionnement. Lors d’une séance extraordinaire organisée le 19 juin, les responsables ont décidé de ne pas redémarrer la tranche et d’interrompre son fonctionnement de puissance quelques jours plus tôt que prévu initialement.

Oskarshamn 1 était la tranche nucléaire la plus ancienne de Suède. Elle avait produit pour la première fois de l’électricité en août 1971 à l’issue d’une durée de construction de cinq ans, avant d’être mise en service commercial en 1972. Elle a produit au total 110 milliards de kWh d’électricité durant ses 45 années de fonctionnement.

E.On a décidé en 2015 de lancer également la désaffectation d’Oskarshamn 2 (BWR, 638 MW). La tranche avait été arrêtée en 2013 dans le cadre de travaux de rééquipement. Depuis lors, elle n’a jamais repris la production d’électricité et il n’est pas prévu qu’elle soit redémarrée avant sa mise à l’arrêt définitif, à l’horizon 2020. E.On souhaite en revanche maintenir la poursuite de l’exploitation d’Oskarshamn 3, la tranche la plus puissante du site (1400 MW).

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse d’OKG du 19 juin 2017