20.11.2017

SMR: collaboration entre Rolls-Royce et la Jordanie

Le Britannique Rolls-Royce Holdings plc et la Jordan Atomic Energy Commission (JAEC) ont signé une déclaration d’intention relative à la réalisation d’une étude de faisabilité dans le cadre de la construction d’un petit réacteur modulaire (SMR) de Rolls-Royce en Jordanie.

Rolls-Royce et JAEC souhaitent procéder ensemble à des clarifications préalables concernant la construction d’un SMR de l’entreprise britannique en Jordanie. Alan Woods, directeur de la stratégie et du développement commercial chez Rolls-Royce, et Kamal Araj, vice-président de JAEC, ont signé à cet effet à l’ambassade britannique à Paris une déclaration d’intention relative à une étude de faisabilité. L’installation SMR concernée interviendra dans le cadre de la production d’électricité et de la désalinisation de l’eau de mer. Les deux organisations doivent désormais fixer ensemble les exigences au plan technique, de la sécurité, de la rentabilité et du financement.

Rolls-Royce dirige sur le sol britannique un consortium composé d’entreprises britanniques mandatées de la construction du UK SMR. En fonction de sa configuration, cette centrale mettra à disposition entre 220 et 440 MW et produira de l’électricité à 60 livres sterling/MWh (env. 8 ct./kWh).

Alan Woods (Rolls-Royce) et Kamal Araj (JAEC) lors de la signature de la déclaration d’intention à Paris.
Source: Rolls-Royce
Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse de Rolls-Royce du 9 novembre 2017