28.06.2016

Suède: remplacer les centrales nucléaires par l’éolien doublerait les émissions de CO2

Les émissions de dioxyde de carbone de la Suède doubleraient si le pays venait à remplacer ses centrales nucléaires par des centrales éoliennes. Des scientifiques de l’Institut Max-Planck pour la physique des plasmas (IPP), à Greifswald, et du Royal Institute of Technology, à Stockholm, parviennent à cette conclusion dans une étude publiée récemment.

Si la Suède remplaçait ses dix centrales nucléaires par des centrales éoliennes, elle devrait recourir à des centrales conventionnelles à gaz ou à charbon pour compenser la production irrégulière de l’éolien, indiquent Fritz Wagner, de l’IPP, et Elizabeth Rachlew, du Royal Institute of Technology, dans leur étude. Cela entraînerait un doublement des émissions de CO2. L’hydraulique et le nucléaire couvrent aujourd’hui à part égale près de quatre cinquièmes de la production d’électricité en Suède. Le reste provient de l’énergie éolienne et de centrales conventionnelles.

Dans leur enquête, M. Wagner et Mme Rachlew ont notamment passé au crible la dynamique de l’approvisionnement en électricité et ont conclu à la nécessité d’un système de back-up. Les conséquences de l’énergie éolienne sur l’exploitation des centrales hydrauliques ont aussi été analysées. Les auteurs arrivent à la conclusion que le scénario dans lequel l’éolien remplace le nucléaire n'a aucun sens.

Source: 
M.B./T.M. d’après F. Wagner et al., «Study on a hypothetical replacement of nuclear electricity by wind power in Sweden». dans: The European Physical Journal Plus, 2016, DOI: 10.1140/epjp/i2016-16173-8