18.07.2017

Corée du Sud: suppression de la construction de deux tranches

D’après les World Nuclear News (WNN), Korea Hydro & Nuclear Power (KHNP) a décidé de suspendre les travaux préparatoires en vue de la construction des tranches 5 et 6 de la centrale nucléaire de Shin Kori, dans le sud-est de la Corée du Sud. Deux semaines plus tôt, le président sud-coréen Moon Jae-in avait arrêté la construction par décision administrative.

Lors de la mise à l’arrêt définitive de la tranche nucléaire Kori 1 le 18 juin 2017, le nouveau président sud-coréen avait fait part de sa stratégie de sortie du nucléaire consistant à annuler les projets de nouvelles constructions et à ne pas poursuivre l’exploitation des tranches actuelles au-delà de leur durée de conception. M. Moon avait déclaré avant cela qu’il souhaitait parvenir le plus rapidement possible à un «consensus social» sur la poursuite ou non de la construction des tranches Shin-Kori 5 et 6.

A l’issue de la séance de son comité qui s’est tenue le 14 juillet 2017, KHNP a déclaré que les travaux préparatoires à la construction des deux tranches APR-1400 seraient suspendus pour trois mois dès que la commission nommée par le gouvernement et chargée de mettre sur pied la politique nucléaire du pays serait formée. Si la commission ne parvient pas à prendre une décision durant cette période, le comité se réunira une nouvelle fois afin de reprendre position sur la suspension des travaux, a indiqué KHNP.

L’entreprise estime que cette suspension coûtera environ 100 milliards de wons sud-coréens (CHF 90 mio). Cette somme correspond au coût de la maintenance des équipements et du chantier. La Nuclear Safety and Security Commission (NSSC) sud-coréenne avait autorisé la construction de Shin-Kori 5 et 6 en juin 2016. Le premier béton des installations était prévu pour cette année, et leur mise en service respectivement en mars 2021 et 2022.

Fin mai, KHNP avait annoncé que les travaux préparatoires des tranches APR-1400 en projet, Shin-Hanul 3 et 4, étaient eux aussi interrompus jusqu’à ce que le nouveau gouvernement ait annoncé sa stratégie de nouvelles constructions.

La Corée du Sud compte actuellement 24 tranches en exploitation, d’une puissance électrique globale d’environ 22'000 MW. La part du nucléaire du pays représente environ un tiers du mix électrique.

Représentation des tranches APR-1400 Shin Kori 5 et 6, dont la construction a été suspendue.
Source: KHNP
Source: 
M.A./C.B. d’après les WNN du 14 juillet 2017