30.03.2017

Takahama 3 et 4: la cour lève l’interdiction de remise en service

La haute cour d’Osaka, au Japon, a levé une ordonnance de référé qui empêchait le redémarrage des tranches nucléaires Takahama 3 et 4. Elle est en effet arrivée à la conclusion, en concertation avec l’exploitante des installations, Kansai Power Company, que les deux réacteurs pouvaient fonctionner de manière sûre.

En mars 2016, la cour de district d’Otsu avait demandé par une ordonnance de référé l’arrêt des deux tranches nucléaires Takahama 3 et 4, qui venaient d’être redémarrées. Kansai avait alors renvoyé la décision devant l’instance supérieure – la haute cour d’Osaka. Celle-ci a reconnu les arguments invoqués par l’entreprise le 28 mars 2017, selon lesquels les tranches Takahama 3 et 4 ont réussi les examens de sécurité de l’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRA) et peuvent être exploitées de manière sûre. La levée de la décision rend désormais possible le redémarrage des deux réacteurs.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de Kansai du 28 mars 2017