22.08.2013

Tepco: une étape vers la reprise de l’exploitation de Kashiwazaki-Kariwa 6 et 7

Deux districts voisins de la centrale nucléaire Kashiwazaki-Kariwa ont donné leur accord à l’exploitant Tokyo Electric Power Co. (Tepco) pour le rééquipement de systèmes de dépressurisation filtrée dans les deux tranches les plus récentes de la centrale.

Après l’entrée en vigueur de nouvelles directives de sûreté le 8 juillet 2013, Tepco a annoncé vouloir apporter aussi vite que possible à l’autorité japonaise de surveillance du nucléaire (NRA) la preuve que les deux tranches Kashiwazaki-Kariwa 6 et 7 (ABWR de 1315 MW chacune) répondront aussi aux nouvelles exigences après les rééquipements programmés. L’exploitant doit pour cela transmettre les documents correspondants (Compliance Applications) à l’autorité de surveillance. Le gouverneur de la préfecture locale de Niigata a demandé à Tepco d’informer au préalable les districts voisins de ces projets et d’obtenir leur autorisation. La ville de Kashiwazaki et le village de Kariwa ayant donné leur accord au rééquipement programmé des deux unités avec des systèmes de dépressurisation filtrée, Tepco a fait un nouveau pas vers le rééquipement et le redémarrage de l’exploitation des deux réacteurs.

Sur les 50 tranches nucléaires du Japon, seuls Ohi 3 et 4 produisent de l’électricité à l’heure actuelle. Ces deux réacteurs ont été remis en service en juin 2012 après d’importantes vérifications de sûreté. Suite à une évaluation de sûreté supplémentaire de la NRA sur le plan technique, leur exploitation peut encore se poursuivre jusqu’en septembre 2013. Quatre électriciens japonais s’efforcent de recoupler des tranches nucléaires au réseau et ont déposé des demandes d’autorisation d’exploitation à la NRA pour douze réacteurs au total. 

Source: 
M.B./T.M. d’après Jaif, Atoms in Japan, le 15 août 2013