29.03.2017

Westinghouse: dépôt de la demande d’insolvabilité

Westinghouse Electric Company LLC et certaines de ses filiales, ainsi que les entreprises associées, ont déposé une demande d’insolvabilité le 29 mars 2017. Leur objectif est de procéder à une restructuration stratégique.

L’entreprise japonaise Toshiba Corporation avait racheté le secteur nucléaire de Westinghouse au British Nuclear Fuels Limited (BNFL) en 2006. Ce rachat avait fait du groupe Toshiba un des principaux fournisseurs au monde de réacteurs à eau bouillante et de réacteurs à eau sous pression, avec les services associés.

En raison de dépassements des coûts et de retards dans le cadre de ses projets de construction de tranches AP1000 aux Etats-Unis, Westinghouse avait annoncé son insolvabilité le 29 mars 2017, conformément à ce qui est prévu au chapitre 11 du droit américain de la faillite. L’entreprise vise ainsi une réorganisation stratégique. Westinghouse a bénéficié d’un financement DIP («Debtor-in-Possession») d’un montant de 800 millions de dollars (CHF 795 mio.) par un bailleur, qui doit permettre de financer et de soutenir l’activité nucléaire au cours de la phase de restructuration. De nouvelles lettres de crédit doivent ainsi pouvoir être éditées.

D’après Westinghouse, l’entreprise a convenu avec les propriétaires des projets AP1000 aux Etats-Unis de poursuivre les projets durant la première phase de la procédure d’insolvabilité. Elle reste engagée envers sa technologie AP1000 et ses projets en cours en Chine.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de Westinghouse du 29 mars 2017