30.03.17

La Grande-Bretagne autorise le réacteur de Westinghouse

L’AP1000 réussit la Generic Design Assessment
Le réacteur AP1000 développé par Westinghouse pourra être construit en Grande-Bretagne. A l’issue d’un examen approfondi, les autorités de régulation et de l’environnement ont en effet décidé d’autoriser le réacteur.

Le réacteur AP1000 de la filiale américaine de Toshiba, Westinghouse, a obtenu la «Design Acceptance Confirmation» de la part de l’autorité de sûreté nucléaire britannique, l’Office for Nuclear Regulation. Les autorités confirment ainsi que le type de réacteur répond aux attentes en termes de sûreté, de sécurité, et de protection de l’environnement, et peut être construit en Grande-Bretagne. L’AP1000 est un réacteur de la troisième génération avancée. Celle-ci se distingue par une sécurité passive très élevée.

Trois AP1000 en planification
L’entreprise NuGeneration Ltd. prévoit de construire trois tranches AP1000 d’une capacité globale de 3400 mégawatts sur le site de Moorside, au nord-ouest de l’Angleterre. En pleine exploitation, la centrale permettra de couvrir environ 7% du futur besoin en électricité de la Grande-Bretagne. Actuellement, huit tranches AP1000 sont en construction en Chine et aux Etats-Unis. Avec le projet Moorside, 40 nouvelles tranches nucléaires de ce type sont prévues au total dans le monde.
 
Ce communiqué de presse peut également être consulté sous: www.forumnucelaire.ch.

Contact: 

Michael Schorer, chef de la communication
Forum nucléaire suisse, Frohburgstrasse 20, 4600 Olten
Tél.: 031 560 36 50    E-mail: michael.schorer@nuklearforum.ch