20.05.16

La sécurité d’approvisionnement malgré la sortie du nucléaire?

Assemblée annuelle 2016 du Forum nucléaire suisse
Les centrales nucléaires suisses contribuent de manière importante à la stabilité du réseau et, ainsi, à la sécurité d’approvisionnement en électricité. Une sortie accélérée du nucléaire complique inutilement un approvisionnement du pays en électricité conforme à ses besoins. Sur ce sujet, le Forum nucléaire partage l’opinion du Conseil fédéral et du Parlement: il faut rejeter l’initiative «Sortir du nucléaire». Le conseiller national Hans-Ulrich Bigler a été élu président du Forum nucléaire lors de l’assemblée générale qui s’est tenue aujourd’hui.

L’assemblée annuelle 2016 du Forum nucléaire suisse, à Soleure, était placée sous le signe de la stabilité du réseau. Ce concept, en soi technique, porte une connotation politique compte tenu de la votation populaire à venir sur la sortie accélérée du nucléaire. «Sans un réseau stable, il n’y a pas de sécurité d’approvisionnement, et sans sécurité d’approvisionnement, la robustesse du modèle suisse serait fortement menacée», constate le président sortant Michaël Plaschy au début de l’assemblée. Se référant aux dernières analyses de risques de l’Office fédéral de la protection de la population, M. Plaschy fait remarquer qu’une «situation de pénurie d’électricité» constitue la menace jugée par l’Office la plus importante pour notre société.

Le Conseil fédéral et le Parlement opposés à l’initiative «Sortir du nucléaire»
«La disponibilité permanente de l’électricité doit être garantie et les évolutions politiques actuelles soulèvent d’importantes questions, comme notamment celle de la responsabilité de la sécurité d’approvisionnement. Cette question revêt encore plus d’importance au regard des distorsions constatées du marché de l’électricité», poursuit M. Plaschy. Avant la votation, la population suisse devra prendre le temps de se demander s’il est sage de renoncer, sans avoir d’alternative fiable, à une source d’électricité qui a des décennies durant assuré l’approvisionnement de la Suisse en électricité sans incident notable. Et ce aussi par grande sécheresse ou froid persistant, lorsque nos centrales hydrauliques ne fournissent que peu de courant.

Non seulement l’initiative «Pour la sortie programmée de l’énergie nucléaire» va à l’encontre de la liberté économique dans notre pays, mais elle contredit aussi la «Stratégie énergétique 2050». Celle-ci prévoit que les centrales nucléaires de Suisse demeurent pour de longues années encore disponibles comme base d’un approvisionnement fiable en électricité. C’est pourquoi le Conseil fédéral et le Parlement recommandent eux aussi de rejeter l’initiative.

Contact: 

Beat Bechtold
Forum nucléaire suisse, Konsumstrasse 20, Berne
Tél.: 031 560 36 50
E-mail: beat.bechtold@nuklearforum.ch