Mots-clés généraux

Tous les articles de l'E-Bulletin sur le thème "Approvisionnement en électricité"

  • 25.04.18
    En 2017, la consommation d'électricité en Suisse s'est établie à 58,5 milliards de kWh, affichant ainsi une légère hausse par rapport à l'année précédente (+0,4%). La production nationale (après déduction de la consommation due au pompage d'accumulation) a atteint 57,3 milliards de kWh. L'excédent d'importation physique s'est monté à 5,6 milliards de kWh. 
  • 24.04.17
    En 2016, la consommation d’électricité en Suisse s’est établie à 58,24 milliards de kWh, restant quasiment au même niveau que l’année précédente (-0,01%). La consommation nationale, y compris les pertes liées au transport et à la distribution du courant, s’est élevée à 62,6 milliards de kWh. La production des centrales indigènes a diminué de 6,6% pour s’établir à 61,6 milliards de kWh. Elle a atteint 58,7 milliards de kWh après déduction de la consommation de 2,9 milliards de kWh due au pompage d’accumulation. L’excédent d’importation s’est élevé à 3,9 milliards de kWh. 
  • 21.02.17
    NuGeneration Ltd. (NuGen) a annoncé que le Japonais Toshiba Corporation souhaitait poursuivre le projet de construction sur le site de Moorside, dans le nord-ouest de l’Angleterre. L’entreprise japonaise a dû faire face à des pertes de plusieurs milliards dans le cadre des projets de construction qu’elle mène aux Etats-Unis. Elle a donc décidé de réduire ses activités dans le domaine de la production d’électricité nucléaire en-dehors du Japon.
  • 28.06.16
    Par rapport à 2014, la consommation finale d'énergie en Suisse a augmenté de 1,5% en 2015 pour s'établir à 838’360 térajoules (TJ). Des conditions météorologiques plus fraîches par rapport à l'année précédente sont notamment à l'origine de cette hausse.
  • 20.06.16
    Malgré une situation tendue l’hiver dernier, la sécurité de l’approvisionnement en Suisse est bonne et garantie à moyen terme. C’est la conclusion à laquelle est parvenue la Commission fédérale de l’électricité (ElCom). Elle estime cependant qu’il convient de prendre certaines mesures, notamment au niveau des réseaux et de la production d’électricité.  
  • 03.06.16
    En 2014, le courant des consommateurs suisses provenait à 49% de l’énergie hydraulique et à 26% de l’énergie nucléaire. 5% étaient issus du photovoltaïque, de l’énergie éolienne et de la biomasse et 2% proviennent de déchets et d’agents énergétiques fossiles. La provenance et la composition de 18% du courant fourni n’étaient pas vérifiables. C’est ce qui ressort des données sur le marquage du courant, publié le 26 mai 2016 par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).
  • 19.04.16
    En 2015, la consommation d’électricité de la Suisse a augmenté de 1,4% pour s’établir à 58,2 milliards de kilowattheures (kWh). La consommation nationale (pertes liées au transport et à la distribution comprises) a atteint 62,6 milliards de kWh. La production des centrales indigènes a baissé de 5,3% pour atteindre 66,0 milliards de kWh, ou 63,7 milliards de kWh après déduction de la consommation due au pompage d’accumulation qui représente 2,3 milliards de kWh. La part de l’atome a baissé pour atteindre 33,5%. Cette baisse est principalement due aux arrêts extraordinaires des tranches nucléaires Beznau 1 et 2, et Leibstadt.
  • 08.10.15
    Le Finlandais Fennovoima Oy a délivré à l’exploitante de réseau de transport Fingrid Oyj un mandat de conseil dans le cadre de la préparation du raccordement au réseau électrique national de Hanhikivi 1.
  • 26.06.15
    Par rapport à 2013, la consommation finale d'énergie en Suisse a diminué de 7,7% pour s'établir à 825 770 térajoules (TJ) en 2014. Des conditions météorologiques favorables sont à l'origine de cette baisse.
  • 01.07.14
    En 2013, la consommation finale d’énergie en Suisse a augmenté de 2,5% par rapport à l’année précédente pour s’établir à 896'000 térajoules (TJ). L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) explique cette hausse principalement par un hiver froid. Comme l’année précédente, de bonnes performances économiques et la croissance constante de la population ont aussi contribué à la hausse de la consommation.

Pages