06.12.2018

Autorisation de la lutte contre les légionnelles à Gösgen

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a accordé à la centrale nucléaire de Gösgen (KKG) un permis d’exécution illimité pour la désinfection de l’eau de refroidissement principale. Le permis est toutefois soumis à plusieurs conditions se rapportant à la protection des eaux.

Le 27 novembre 2018, la KKG a obtenu le permis d’exécution pour la désinfection de l’eau de refroidissement principale. L’exploitante lutte contre les microorganismes se trouvant dans l’eau de refroidissement principale avec du peroxyde d’hydrogène, de l’eau de Javel et utilise des agents antimousse si nécessaire. Le principal désinfectant contre les légionnelles est le peroxyde d’hydrogène. La KKG utilise de l’eau de javel pour son effet sur la formation d’algues dans la tour de refroidissement.

L’IFSN a indiqué dans un communiqué de presse que les prescriptions de l’ordonnance sur la protection des eaux relatives à l’évacuation des eaux de refroidissement dans l’Aar doivent toujours être respectées et seuls les produits approuvés conformément à l’ordonnance sur les produits biocides peuvent être utilisés. En outre, la KKG doit signaler à l’IFSN, à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et à l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) tout écart, même mineur, par rapport au traitement autorisé.

Comme c’est déjà le cas pour la centrale nucléaire de Leibstadt, la KKG doit également établir un rapport sur l’utilisation des biocides et sur toutes les mesures effectuées mensuellement et annuellement. Ce rapport sera examiné par l’IFSN, l’OFSP et l’OFEV.

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 29 novembre 2018