21.06.2019

Autorisation de redémarrage de Tihange 2

L’Agence fédérale belge de contrôle nucléaire (AFCN) a autorisé le redémarrage de la tranche nucléaire Tihange 2, après que les dégradations du béton constatées sur le bâtiment bunkérisé du réacteur ont été réparées.

L’AFCN a approuvé les réparations du béton ainsi que la construction de la nouvelle structure du toit sur le bâtiment bunkerisé de Tihange 2. Elle considère à présent avoir des garanties suffisantes pour que le réacteur puisse redémarrer en toute sécurité.

En août 2018, lors de l’arrêt planifié pour l’entretien du réacteur de Tihange 2, des dégradations du béton avaient été constatées dans le local d’échappement de la vapeur du bâtiment bunkerisé suite à une exposition continue du béton à des conditions chaudes et humides. Ce bâtiment abrite des systèmes d’urgence tels que des pompes de secours et des générateurs diesel. Afin de pouvoir garantir le fonctionnement des systèmes d'urgence à tout moment, le bâtiment abritant ces systèmes doit pouvoir résister à des évènements externes, a déclaré l’AFCN. Les zones dégradées ont donc dû être réparées.  Durant les travaux de réparation de ces dégradations, une anomalie a également été constatée au niveau du positionnement et des dimensions d’une partie des armatures du béton qui se situaient dans le plafond du bâtiment. D'après l’AFCN, certaines petites armatures placées verticalement sont positionnées différemment que sur les plans de construction originaux. En raison de la combinaison de ces deux problèmes - les dégradations du béton et l’anomalie de construction au niveau des armatures - il s’est avéré que les travaux de réparation initialement prévus n’étaient pas suffisants pour garantir la résistance à des évènements externes. Dès lors, l’exploitant a décidé de réaliser d'autres travaux sur le bunker, en y plaçant une structure de toit supplémentaire.

L'AFCN et sa filiale technique Bel V ont suivi de très près ces travaux de réparations. Elle a finalement conclu que, suite à la finalisation des travaux, le bâtiment bunkérisé de Tihange 2 répondait à toutes les exigences de sûreté requises. Elle a donc accordé son feu vert pour le redémarrage. Le réacteur sera de nouveau connecté au réseau dans les prochains jours.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de l’AFCN du 11 juin 2019

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.