06.06.2019

Des durées de fonctionnement plus longues pour les centrales nucléaires suisses?

D’après un article paru dans la NZZ am Sonntag, la durée d’exploitation prévisible des centrales nucléaires – celle prise en compte pour déterminer l’évolution de la production d’électricité et calculer le financement des fonds de désaffectation et de gestion – pourrait bien passer de 50 à 60 ans. L’Office fédéral de l’énergie (OFEN), en particulier, table sur une durée d’exploitation de 60 ans dans ses nouveaux scénarios pour l’avenir énergétique de la Suisse.

Dans le message sur la Stratégie énergétique 2050 qu'il a présenté il y a six ans, le Conseil fédéral se basait sur une durée de fonctionnement des centrales nucléaires suisses de 50 ans. Ainsi, le texte prévoyait que la dernière tranche nucléaire – celle de Leibstadt – serait déconnectée du réseau en 2034. On pouvait lire dans la NZZ am Sonntag: «‹Le Conseil fédéral s’est toujours basé sur une durée d’exploitation de 50 ans›, a déclaré en 2014 l’ancienne ministre de l’Énergie, Doris Leuthard, au Conseil national». Les centrales nucléaires suisses bénéficient d’autorisations d’exploitation pour une durée indéterminée: elles peuvent rester connectées au réseau tant qu’elles sont exploitées de manière sûre. Mme Leuthard avait indiqué à l’époque que la durée de 50 ans avait été fixée pour déterminer le financement du fonds de désaffectation et du fonds de gestion ainsi que la production d'électricité pour les années à venir. On connaissait ainsi les objectifs à atteindre en termes de production d'électricité renouvelable.

D'après la NZZ am Sonntag, dans les derniers scénarios pour l’avenir énergétique de la Suisse – en cours d'actualisation –, la Confédération ne se base désormais plus sur une durée de fonctionnement de 50 ans mais ouvre la voie à une exploitation durant 60 ans. L’OFEN estime que s’en tenir à 50 ans serait ne pas voir la réalité en face, une installation au moins ayant déjà dépassé cette durée. Il s'agit de la tranche nucléaire Beznau 1, en exploitation depuis 1969.

Source: 
M.A./C.B. d’après la NZZ am Sonntag du 2 juin 2019

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.