14.05.2018

Etats-Unis: la NRC étudie pour la première fois une demande de prolongation d’exploitation à 80 ans

L’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) a réceptionné la demande déposée par Florida Power and Light Company (FP&L) relative à une seconde autorisation de prolongation d’exploitation de 20 ans pour ses tranches nucléaires Turkey-Point 3 et 4. C’est la première fois que la NRC étudie une demande de ce type.

FP&L souhaite exploiter ses deux réacteurs à eau sous pression Turkey-Point 3 et 4 (802 MW chacun) durant 80 ans. Elle a donc transmis à la NRC une demande en vue d’une seconde prolongation le 30 janvier 2018. La NRC a accepté d’étudier la demande le 3 mai 2018 et rendra sa décision à l’automne 2019. Si elle accède à celle-ci, Turkey-Point sera la première centrale nucléaire américaine à pouvoir rester connectée au réseau durant 80 ans.

La NRC avait donné son feu vert pour la première demande de prolongation de l’exploitation pour Turkey-Point en juin 2002. L’autorisation d’exploitation de Turkey-Point 3 court actuellement jusqu’au 19 juillet 2032 et celle de Turkey-Point 4 jusqu’au 10 avril 2033.

D’autres demandes en projet

Exelon Generation Company LLC avait annoncé en novembre 2017 qu’elle remettrait une demande en vue d’une seconde prolongation de l’exploitation de sa centrale Peach Bottom (2 x BWR, 1308 MW et 1309 MW) à la fin de l’été 2018. Dominion Virginia Power – une unité organisationnelle de Dominion Resources Inc. – prévoit quant à elle de déposer une demande similaire pour sa centrale de Surry (2 x PWR, 838 MW chacune) avant le printemps 2019 et pour North Anna (2 x PWR, 948 MW et 944 MW) à l’automne 2020.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de la NRC du 3 mai 2018