08.10.2018

Grande-Bretagne: inauguration du centre de recherche pour le désaffectation

Le Centre for Innovative Nuclear Decommissioning Engineering (CINDe) a été inauguré début octobre. Il se trouve à Workington, dans le comté de Cumbrie, et est destiné notamment au développement de nouvelles technologies et processus et à la formation d’ingénieurs dans le cadre du programme britannique de désaffectation des installations nucléaires en Cumbrie occidentale.

Le CINDe est un partenariat des Universités de Manchester, de Lancaster, de Liverpool et de Cumbrie, de l’entreprise Sellafield Ltd et du National Nuclear Laboratory (NNL). D’après le NNL, l’an passé, des étudiants du monde entier ont remis des projets de recherche qui ont été ensuite étudiés par la direction du centre. À ce jour, dix étudiants ont été autorisés à effectuer un doctorat au CINDe. Anthony Banford, responsable du projet pour le compte du NNL, estime que le CINDe représente la «seule initiative» qui, grâce à une collaboration étroite avec l’industrie, offre aux étudiants la possibilité d’effectuer des travaux de recherche qui seront ensuite testés de manière active dans l’industrie. «Il s’agit là du principal avantage du CINDe: il établit un lien direct entre l’apprentissage et l’industrie», explique M. Banford.

Source: 
M.R./C.B. d’après les WNN du 5 octobre 2018