16.09.2021

La nouvelle législation de l’Illinois soutient l'énergie nucléaire

Exelon Generation se prépare à la poursuite du fonctionnement de ses centrales nucléaires de Byron et de Dresden, alors que la nouvelle loi sur l’énergie de l'État américain de l’Illinois vient d’être adoptée.

Le 13 septembre 2021, le Sénat de l’Illinois a voté par 37 voix contre 17 en faveur d'une version révisée du projet de loi sur l’énergie. Il comprend des subventions de près de 700 millions de dollars sur cinq ans pour les centrales nucléaires de Byron (2x PWR, 1164 MW et 1136 MW), Dresden (2x BWR, 894 MW et 879 MW) et Braidwood (2x PWR 1194 MW et 1160 MW) d'Exelon Corporation.
 
Suite à cela, Exelon a immédiatement arrêté le retrait des assemblages combustibles des tranches Byron 1 et 2. L’entreprise avait annoncé l’arrêt anticipé de Byron (en septembre) et de Dresden (en novembre) il y a un an. Elle avait justifié ce choix par l’inaction du législateur public dans le domaine des lois sur les formes d'énergie propres.

Exelon a déclaré que la nouvelle loi permettra d’encourager la création d’emplois et la réduction des émissions de CO2 grâce au développement de la production d'électricité issue des énergies renouvelables telles que l’énergie éolienne et solaire, grâce à des investissements dans l’électrification et grâce à l’introduction de programmes de formation et de normes du travail importants. Par ailleurs, une procédure sera créée afin que l'État puisse acheter des «crédits zéro émission» pour les centrales nucléaires, indispensables pour que l’Illinois atteigne la neutralité climatique d’ici à 2050. D'après l’entreprise, le projet de loi «permettra de compenser les défauts des marchés régionaux de l'électricité, parfaitement connus, et de valoriser les centrales nucléaires pour leurs avantages dans le domaine des énergies propres, comme cela est déjà le cas pour l'éolien et le solaire». Par ailleurs, cela permettra de mettre l’Illinois sur la voie du 100% énergie propre, et ce à moindres frais par rapport à ce que coûterait la réalisation du même objectif avec les énergies renouvelables.

Le projet de loi doit encore être signé par le gouverneur de l’Illinois, J.B. Pritzker. Celui-ci a assuré qu’il le ferait «aussi rapidement que possible». M. Pritzker a estimé juste après l'adoption de la loi, qu’en mettant en place des normes agressives pour un avenir énergétique 100% propre, l'État écrivait l’histoire.

«Une fois que la loi aura été signée, Exelon Generation créera dans la foulée des centaines d’emplois et reprendra les projets d’exploitation à long terme requis», a déclaré un porte-parole. L’entreprise prévoit également d’informer l’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) et l’organisation du réseau de transport régional PJM Interconnection LLC de sa décision de laisser les centrales nucléaires connectées au réseau. Exelon avait présenté ses projets de désaffectation pour les centrales nucléaires de Byron et de Dresden fin juillet 2021.

Les centrales nucléaires de l’Illinois

Les onze tranches nucléaires d’Exelon – Braidwood 1 et 2, Bryon 1 et 2, Clinton 1, Dresden 2 et 3, LaSalle 1 et 2 ainsi que Quad-Cities 1 et 2 – fournissent plus de 50% de l’électricité produite dans l’Illinois. D'après Exelon, des études ont montré que la mise à l’arrêt de centrales nucléaires entraînait un recours plus important aux installations fossiles, ce qui augmente la pollution atmosphérique, notamment dans les communes alentours.

Outre Byron et Dresden, la loi soutiendra également Braidwood, elle aussi menacée d’être mise à l’arrêt anticipé pour des raisons économiques. La centrale nucléaire de LaSalle restera en fonctionnement durant les cinq années du programme des «crédits zéro émission».

Le retrait des assemblages combustibles aurait dû commencer le 13 septembre 2021, et avec lui la mise à l’arrêt anticipé de la centrale nucléaire de Byron. Le nouveau projet de loi accorde un soutien de 694 millions de dollars au secteur nucléaire, en difficultés financières.
Source: Exelon
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse d’Exelon du 13 septembre 2021