23.05.2018

Le Canada pourrait participer à la construction d’Iter

Le gouvernement canadien et Iter Organisation ont signé une déclaration d’intention portant sur les modalités d’une éventuelle participation du Canada à la construction du réacteur thermonucléaire expérimental international (Iter).

Dans le cadre de la mission commerciale canadienne qui s’est déroulée en France du 15 au 17 avril 2018, le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, et le directeur général d’Iter, Bernard Bigot, ont signé une déclaration d’intention. A l’heure actuelle, le Canada n’est pas membre d’ITER, car il ne contribue pas financièrement au projet. Cependant, étant donné la vaste expérience et le savoir-faire du Canada en matière de technologies de la fusion nucléaire, le protocole d’entente entre le Canada et ITER aidera à cerner les domaines précis dans lesquels les fournisseurs canadiens pourraient exporter leur savoir-faire et leurs technologies au bénéfice d’ITER, et ce à des fins commerciales, a déclaré M. Champagne.

En 2001, le Canada avait participé à la procédure de sélection d’un site destiné à accueillir le projet Iter, en proposant son site de Clarington, dans la province de l’Ontario. Fin 2003, le gouvernement avait finalement décidé de retirer sa candidature et par là-même sa participation au projet Iter.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse du gouvernement canadien du 17 avril 2018

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.