04.11.2015

Etats-Unis: l’analyse approfondie du risque sismique ne concerne plus tous les réacteurs

Suite aux évènements survenus à Fukushima-Daiichi, l’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) avait demandé à l’ensemble des exploitants américains d’actualiser leurs analyses du risque sismique. L’autorité a récemment réduit la liste des sites concernés et resserré son calendrier. 

En réaction à l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi, la NRC avait demandé à tous les exploitants de centrales nucléaires aux Etats-Unis de vérifier les analyses du risque sismique. Ils devaient également indiquer s’ils estimaient que des mesures provisoires étaient nécessaires au cours de la phase d’analyse approfondie. La NRC a terminé d’étudier les données fournies par les exploitants. Elle a également tenu compte des informations obtenues dans le cadre des analyses probabilistes du risque effectuées précédemment. Elle estime toujours que les centrales nucléaires américaines sont suffisamment sûres pour rester en exploitation durant les analyses approfondies du risque sismique.

Par ailleurs, la NRC est arrivée à la conclusion qu’aucune analyse approfondie n’est nécessaire pour 17 tranches réparties sur 13 sites. Les 35 autres tranches inscrites sur la liste, réparties sur 20 sites, pourront, quant à elles, achever les vérifications plus tôt que prévu initialement. «Notre évaluation globale a montré qu’une analyse approfondie était nécessaire pour un nombre moins important de réacteurs que prévu initialement», a déclaré Bill Dean, directeur de l’Office of Nuclear Reactor Regulation de la NRC. «Ce résultat signifie que les spécialistes du domaine sismique, la NRC, et l’industrie peuvent désormais se focaliser sur les installations pour lesquelles des examens supplémentaires sont nécessaires rapidement. Nous estimons que les premières analyses de risque approfondies seront achevées trois mois plus tôt que prévu initialement, et les dernières jusqu’à un an avant le calendrier initial».

Accélération du calendrier pour 35 tranches réparties sur 20 sites

Selon le calendrier actualisé, l’analyse approfondie du risque sismique pour Vogtle 1 et 2 devra être remise avant fin mars 2017, celle pour Indian-Point 2 et Watts-Bar 1 avant fin juin 2017, celle pour Beaver-Valley 1 et 2 et Diablo-Canyon 1 et 2 avant fin septembre 2017, et celle pour Callaway 1 et Pilgrim 1 avant fin décembre 2017. Concernant l’année 2018, les analyses des tranches North-Anna 1 et 2 ainsi que Peach-Bottom 1 et 2 devront être remises avant fin mars, celle de Donald-Cook 1 et 2 et Indian-Point 3 avant fin juin, celle de V. C. Summer 1 avant fin septembre et celle de Oconee 1 à 3 avant fin décembre. Les dernières tranches concernées sont Columbia 1 et Robinson 1, avec une échéance à fin mars 2019, Dresden 1 et 2 à fin juin 2019, Catawba 1 et 2 et Palisades 1 avant fin septembre 2019, et Browns-Ferry 1 à 3, McGuire 1 et 2 et Sequoyah 1 et 2 avant fin décembre 2019.

Source: 
S.Ry./C.B. d’après un communiqué de presse de la NRC du 27 octobre 2015