07.08.2017

Etats-Unis: l’avenir de la construction de Vogtle est encore ouvert

Georgia Power Company – une filiale de Southern Company – n’a pas encore statué sur la poursuite du projet de construction de Vogtle. Selon Thomas Fanning, CEO de Southern, le projet Vogtle ne doit pas être comparé au projet Virgil C. Summer, abandonné fin juillet 2017. 

En tant qu’actionnaire majoritaire, Georgia Power détient 45,7% des parts des réacteurs AP1000 Vogtle 3 et 4 en construction. Les autres actionnaires sont Oglethorpe Power Corp., avec 30%, Municipal Electric Authority of Georgia (MEAG Power), avec 22,7%, et Dalton City, avec 1,6%. Les réacteurs seront exploités par Southern Nuclear Operating Company, l’exploitant des réacteurs à eau sous pression Vogtle 1 et 2, qui a aussi repris la gestion du projet des mains de Westinghouse Electric Company LLC fin juillet 2017.

Lors de la conférence téléphonique sur les résultats financiers du deuxième trimestre 2017, M. Fanning a expliqué que Georgia Power est sur le point de décider si les travaux de construction doivent se poursuivre ou être arrêtés. Une recommandation sera transmise fin août à la Public Service Commission (PSC). La décision finale est du ressort de la PSC, a-t-il souligné.

Fin juillet 2017, South Carolina Electric & Gas Company (SCE&G) et Santee Cooper avaient décidé d’abandonner la construction de leurs réacteurs AP1000, Virgil C. Summer 2 et 3, en raison des incertitudes causées par la faillite de Westinghouse Electric. Lors de la conférence, M. Fanning a indiqué qu’il existe de grandes différences entre les projets Vogtle et Virgil C. Summer, notamment les conditions relatives à la planification, l’achat et la construction avec la maison-mère de Westinghouse, le Japonais Toshiba Corporation. De plus, le traitement réglementaire du projet est différent en Georgie et en Caroline du Sud, ajoute M. Fanning.

Source: 
M.A./T.M. d’après la conférence téléphonique de Southern du 2 août 2017 sur les résultats financiers du deuxième trimestre 2017