10.08.2017

Une prise de position concrétise la surveillance des dépôts en couches géologiques profondes

Dans une nouvelle prise de position intitulée «Surveillance des dépôts en couches géologiques profondes», le conseil et la direction de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) s’expriment notamment sur le nouveau partage des rôles entre l’IFSN et les organisations responsables de la gestion des déchets. 

Dans l’étape 3 du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes», qui devrait commencer début 2019, la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) proposera les sites dévolus à l’entreposage de déchets radioactifs et préparera les demandes d’autorisation générale. Les tâches de l’IFSN vont ainsi passer de la surveillance de la recherche de sites à celle du développement et de la construction d’un dépôt en profondeur. L’IFSN endossera donc de nouvelles activités de surveillance. En plus de l’examen des sites proposés, elle s’occupera en particulier de l’analyse géologique dans le cadre des forages de sondage, de l’exploration souterraine ainsi que de la poursuite du développement des concepts d’entrepôts en vue de leur prochaine réalisation.

Cinq principes à propos des tâches de l’IFSN

La prise de position publiée décrit les tâches de l’IFSN en rapport avec la gestion des déchets radioactifs au travers de cinq principes. Le document souligne en particulier que la surveillance des dépôts en couches géologiques profondes implique d’autres exigences que la surveillance des installations nucléaires. Il aborde aussi la répartition des rôles entre l’IFSN et les responsables de la gestion des déchets ainsi que la communication avec les différentes parties prenantes.

Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 3 août et la prise de position «Surveillance des dépôts en couches géologiques profondes» de juillet 2017