20.12.2001

Arrêt définitif probable du surgénérateur FFTF

Suite à une étude sur ses possibilités d’utilisation future, le Département américain de l’énergie DOE a décidé de ne pas remettre en service le FFTF (Fast Flux Test Facility) de Hanford et de le fermer définitivement.

Le DOE a motivé cette décision par des considérations financières et juridiques. Selon le DOE, la seule offre commerciale digne d'être étudiée concernant la poursuite de l'utilisation du surgénérateur a été présentée l'année dernière par l'Advance Nuclear and Medical Systems (ANMS).

Source: 
M.S./C.P. d’après NucNet du 21 décembre 2001