17.03.1999

Australie: autorisation de la mine d'uranium de Beverly

Le ministre de l'environnement australien Robert Hill avait accordé dès la fin de l'année dernière l'autorisation d'extraire de l'uranium sur le site de Beverly à condition que la situation des eaux souterraines fasse l'objet d'un examen approfondi.

Une étude hydrogéologique indépendante ayant indiqué que la couche rocheuse aquifère problématique n'était pas en contact avec les eaux souterraines environnantes et que, par ailleurs, l'eau ne pouvait pas être utilisée pour l'agriculture du fait de sa mauvaise qualité, l'autorisation définitive a maintenant été accordée.
Suite à cette décision du ministre, la société Heathgate Resources Ptl Ltd va lancer les travaux préparatoires en vue d'une extraction de l'uranium selon le procédé de la lixiviation à partir de l'année prochaine. Le taux de production prévu est de 1000 tonnes d'U3O8 par an, le gisement total étant estimé à 21'000 tonnes. Heathgate Resources est une filiale de la société américaine General Atomics.

Source: 
M.E./C.P. d'après NucNet du 18 mars 1999