29.10.2019

Belgique: le soutien à l’énergie nucléaire augmente

Dans le cadre d'un sondage réalisé à la demande du Forum nucléaire belge, 83% des personnes interrogées se sont dites favorables à l’énergie nucléaire. Et 46% estiment que l'énergie nucléaire devrait continuer à être utilisée après 2025, date fixée par le gouvernement pour sortir du nucléaire. 

À l’été 2019, à la demande du Forum nucléaire belge, l’entreprise Kantar TNS a réalisé pour la septième fois un sondage portant sur l’utilisation de l’énergie nucléaire en Belgique. Par rapport au sondage de 2017, la part des personnes favorables à l’utilisation de l’énergie nucléaire après 2025 a fortement augmenté et est passée de 30% à 46%. Et 37% veulent maintenir les centrales nucléaires en exploitation jusqu’en 2025 (2017: 50%), contre 16% qui souhaitent les fermer.

Concernant la sortie prévue du nucléaire en 2025, 28% des sondés étaient d’avis que celle-ci n’aura pas d’impact sur la sécurité d'approvisionnement du pays, contre 69% qui estimaient qu’elle la mettra en péril. Et ils sont 80% à craindre que la sortie du nucléaire ne se traduise pas une augmentation des prix de l’électricité.

Par ailleurs, le Forum nucléaire belge qualifie de «remarquable» la part de 63% des Belges interrogés qui pensent que de nouvelles centrales nucléaires plus modernes pourraient être construites en Belgique pour remplacer les centrales existantes à long terme. Par ailleurs, 59% des personnes interrogées sont favorables à une diminution de la part du nucléaire dans le mix électrique belge. 31% souhaitent que la part du nucléaire reste la même et 9% souhaitent même qu’elle augmente.

Le sondage a été réalisé entre le 15 juillet et le 6 septembre 2019, par téléphone. Au total, 756 personnes âgées de plus de 16 ans ont été interrogées.

La Belgique exploite au total sept tranches nucléaires sur les sites de Doel et de Tihange. La part de la production d'électricité indigène se situait autour de 50% au cours des dernières années. Les projets d'arrêter l’ensemble des réacteurs nucléaires belges d’ici à 2025 datent de 2003, et ont été reconfirmés en 2015 et 2018. Une commission évalue actuellement les conséquences de la sortie du nucléaire; les résultats n’ont pas encore été livrés.

Source: 
M.B./C.B. d'après un communiqué de presse et un sondage du Forum nucléaire belge du 18 octobre 2019