09.12.2019

Bulgarie: encore du combustible russe pour Koslodui

Le Russe Tvel JSC et Kozloduy NPP plc. – exploitante de la centrale nucléaire bulgare du même nom – ont signé des documents contractuels relatifs à l’approvisionnement en combustible russe des deux réacteurs de Koslodui.

En vertu de l’accord, le fournisseur de combustible russe Tvel approvisionnera en combustible les deux tranches nucléaires de Koslodui jusqu’en 2025 inclus. La prestation ne portera pas uniquement sur la fabrication du combustible mais aussi sur les processus de fabrication en amont, tels que l’achat d’uranium enrichi, a expliqué Tvel.

Deux réacteurs à eau sous pression russes du type VVER-1000 sont en exploitation sur le site de Koslodui, au nord de la Bulgarie. Les deux installations fonctionnent avec des assemblages combustibles de Novosibirsk Chemical Concentrates Plant  – une usine détenue par Tvel. Depuis fin 2016, la tranche 6 utilise la nouvelle génération de combustible TVSA-12. En 2017, les ingénieurs ont lancé une exploitation pilote avec une puissance thermique nominale de 104%. La puissance électrique de Koslodui 6 avait ensuite été officiellement passée de 963 MW à 1003 MW en avril 2018.

L’UE a demandé à la Bulgarie de réduire sa dépendance au combustible hors UE, en l'occurrence en provenance de Russie. Récemment, et à l’issue de plusieurs mois de négociations avec l’Euratom Supply Agency (ESA), le pays a accepté d'accélérer ses efforts relatifs à la diversification de son combustible. D'après des informations de l’ESA, un programme relatif à la recherche d’autres fournisseurs de combustible sera lancé en 2020.

Les deux tranches VVER-1000 de Koslodui sont les seules réacteurs du pays. Elles fournissent en moyenne un tiers de la production d’électricité nationale. Koslodui 5 est en exploitation depuis 1987. Son permis d’exploitation a été prolongé de dix ans en novembre 2017. Koslodui 6 est quant à elle connectée au réseau depuis 1991. Depuis octobre 2019, elle bénéficie elle aussi d’une prolongation d’exploitation de dix ans.

Source: 
M.B./C.B. d'après un communiqué de presse de l’ESA du 2 décembre, ainsi qu’un communiqué de presse de Tvel du 4 décembre 2019