12.10.2016

Collaboration technique entre l’Australie et Iter

L’Australian Nuclear Science and Technology Organisation (Ansto) a signé un accord de collaboration technique avec Iter Organization.

L’accord de collaboration technique conclu avec Iter permet à l’Australie de participer au projet de fusion nucléaire en tant que premier non-membre d’Iter. Des experts australiens sur la fusion auront ainsi la possibilité d’échanges avec leurs collègues américains, chinois, européens, indiens, japonais, russes et sud-coréens, et de prendre part à la construction du réacteur expérimental thermonucléaire international (Iter).

A l’issue de la cérémonie des signatures: le directeur général d’Iter, Bernard Bigot (à gauche), en conversation avec le CEO d’Ansto, Adi Paterson.
Source: Iter
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse d’Iter Organization du 3 octobre, et un communiqué de presse d’Ansto du 4 octobre 2016